couverture du livre La Moulue Saurette
20,00 €

La Moulue Saurette

La morue salée

Informations générales

Auteur : Jean-René Clergeau

Préfacier : Bernard Tastet

Parution : 17/11/2005

Format : 17 x 24 cm, 128 pages

ISBN : 978-2-952343-14-5

Synopsis

Journal de voyage du marinier dit «Ageasson», Petite Pie, né en 1500 à Chatressac, sur la Seudre. Le récit de son enfance au milieu des marais salants. Comment il embarqua à 16 ans sur la Catherine, le bateau de Palourde, ami de son père, pour aller pêcher la morue aux Terres-Neuves en Amérique Septentrionale. Les dangers de la navigation avec force détails sur la vie à bord et le courage des marins dans les brumes et les glaces.
L'arrivée dans l'île, au «chauffaud» de Palourde, là où les morues sont salées et séchées. Les diverses sortes de pêches, à la ligne, à la senne, et les risques encourus face au calamar géant. La bataille avec les pirates voleurs de morues. La fête du retour à Chatressac après cinq mois d'absence. Le naufrage de la Catherine sur un récif d'Oléron en 1531, et la sagesse retrouvée de l'Ageasson pour le restant de sa vie.

Auteur

Disparu en 1998, cet homme aux talents multiples a laissé une oeuvre considérable. Il est surtout connu comme collectionneur d'armes anciennes, directeur de la revue "Le Tromblon", et auteur d'ouvrages spécialisés sur ce "magnifique champ d'action pour les inventeurs" que sont les armes d'attaque et de défense.
Il fut bien sûr de l'épopée d'"Anchoina", cette société historique, scientifique et artistique fondée dans les années cinquante à Ronce-les-Bains par Lucien Brochon. Ses analyses novatrices publiées dans la revue du même nom témoignent de l'étendue et de la profondeur du champ des investigations conduites avec une rare lucidité. Mais c'est la navigation ancienne qui fut sa première et dévorante passion.
Pour tester ses connaissances, il construisit, navigua, enquêta, explora et finalement livra à ses contemporains deux remarquables ouvrages hélas inédits. D'abord "Le merveilleux voyage d'Eutrope Gabariaud natif de Saint-Savivien en rivière de Charente", chronique d'un marinier embarqué sur une hourque, la "Grosse Margot", transportant la pierre de Saint-Savinien destinée à la construction de la célèbre cathédrale de Cologne. Puis, "La Moulue Saurette" qui narre la vie aventureuse des marins saintongeais dans les "terres neuves" et conduit le lecteur sur les côtes de l'Amérique septentrionale. Comme la précédente, cette oeuvre de fiction est d'une remarquable justesse de ton. Le récit met en scène, avec beaucoup de véracité, quelques fortes personnalités vivant au XVIe siècle sur les rives de la Seudre, au temps où les activités salicoles et la pêche de la morue faisaient exploser l'économie locale.

Extraits